Marais, Marées-basses et Echouages

Le golfe du Morbihan, en se vidant partiellement de son eau à chaque marée-basse, dessine des paysages d'un monde à part. Les gris-bruns de la vase s'y mêlent aux gris-verts des algues, qui eux-mêmes se mêlent aux bleus du ciel et de l'eau. Ces étendues dont l'eau se retire sont propices à des scènes empreintes de poésie, bateaux échoués, bateaux jouissant d'une paisible retraite dans un coin d'herbe, oiseaux nichant, réseaux d'étiers alimentant les marais salants........







6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout