Le Blavet, de Napoléon 1er au cimetière de Thoniers

A la fin du 18ème siècle, la Blavet n'est pas navigable, barré en de nombreux points par des pêcheries et des moulins.

Napoléon, en guerre contre les Anglais, a besoin de relier Pontivy à l'océan et au port arsenal de Lorient; en 1802, les travaux démarrent et s'achèvent en 1825, rendant ainsi cette rivière Bretonne navigable.

Parmi les nombreux points d'intérêt de ce très beau cours d'eau, une anse située dans sa partie aval, juste avant le pont du Bonhomme et le confluent avec le Scorff (tout près de Lorient), abrite un cimetière de vieux bateaux.

Toute la poésie de l'eau courant à travers la campagne Bretonne, des marées, et de la fin de vie des bateaux de travail.








47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout